Absence de Michel Benoit

                        S’étant fracturé les os

                        Sur une route éloignée

                        L’auteur s’en va les recoller

                        Et vous dit donc à bientôt

Je serai absent quelques temps et ne pourrai répondre à vos commentaires qu’à mon retour. Profitez-en pour naviguer dans ce blog, avec des mots-clé dans la case « rechercher ». Et surtout, ne lâchez rien !

                         M.B.

15 réflexions au sujet de « Absence de Michel Benoit »

  1. Marec Claude (Mr)

    Bonsoir monsieur, je suis désolé de ce qui vous arrive. J’espère de tout coeur que vous allez assez rapidement retrouver un usage normal de vos poignets. Encore merci pour vos articles très intéressants et de style fort agréable à lire.

    Répondre
  2. Serge

    Bonjour Michel,
    Me voilà rassuré. La casse physique est handicapante mais pas conséquente. En espérant que l’équipe soignante ait fait le maximum … et qu’ils aient amélioré leur café .
    Prennez soin de vous.
    Je vous envoie toutes mes belles pensées.

    Serge

    Répondre
  3. Roland Leblanc

    Prompt rétablissement mibe,
    Coïncidence , le moit que vous avez employé, s’il est translittérré en hébreu veut dire >
    Ça fait mal.
    כוא
    Donc, j’en conclus que vous irez mieux bientôt; à + donc…
    role pour: roland leblanc

    Répondre
  4. Pascal JACQUOT

    Waaa … « Randonnant tranquillement … Eviter une voiture … 2 poignets cassés … »
    Je lis toujours avec plaisirs tes réflexions ou commentaires et je laisse rarement une trace ! Alors, là, sois assuré de ma sympathie et « que l’auteur recolle ses morceaux » ! Vite et bien …. en continuant … de ruminer de nouvelles rubriques !
    Bien cordialement.
    Pascal

    Répondre
  5. Combe Jean

    Tiens tiens ! Y aurait-il eu une chute, par exemple ?
    Qu’est-ce qu’il t’arrive ?
    Des os brisés ? de la casse ?
    Merci de nous en dire plus.
    Bon rétablissement.
    Amicalement
    je@n

    Répondre
    1. Michelbenoît-mibe Auteur de l’article

      Randonnant tranquillement sur une petite route de la Drome, j’ai voulu éviter une voiture qui me fonçait dessus = chute dans le fossé, 2 poignets cassés. La voiture ne s’est pas arrêtée. Le quotidien, qwâ !
      M.B.

      Répondre
    2. Louis Belon

      Rentrant de voyage, désolé de trouver dans mon courrier cette mauvaise nouvelle. Espérant que ce n’est pas trop grave, que l’impossibilité d’écrire ne sera pas trop longue et n’empêchera pas la poursuite de la réflexion. Alors nous t’envoyons plein de pensées positives et à bientôt.
      Louis

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>