Article mis en avant

Bienvenue

Portrait de Michel Benoit© Javotte BoutillierDroits 4 ans 10/06

Bonjour ! Ce blog n’a rien à vendre, j’y dépose de temps à autres l’écho de mes travaux.

Pour chercher un thème, cliquez à droite sur Choisir une catégorie ou sur un mot-clé.
Pour être averti à chaque NOUVEL ARTICLE, mettez votre adresse e-mail à droite.

Ci-dessous Extraits d’articles récents : cliquez sur Lire la suite

PEUT-ON COMMUNIQUER AVEC NOS MORTS ?

 M. me raconte que sa mère dit bonsoir à son mari, puis s’effondre : la mort était là. Deux jours après, son mari, homme au cœur humble, la voit à côté de lui. Elle est éclatante de lumière et lui affirme : « Ne sois pas triste. Traverse tranquillement ces journées. Sache que maintenant je ne suis plus de la terre, mais du ciel. (1)

C’était en mars 1945. Jeune jésuite, j’étais alors à Berlin qui croulait sous les bombes. Soudain j’entends tambouriner à la porte. J’ouvre et vois un jeune homme, son visage nettement éclairé par les incendies : « Vite, allez à tel endroit, mon père est en train de mourir ! » J’y cours et dans les décombres je trouve un homme âgé, déjà mort. Dans sa poche, un portefeuille. En tombe la photo du jeune homme aperçu à l’instant. Au dos de la photo, une ligne : « Mon fils, mort sur le front russe en 1943 ». (2) Lire la suite

LA FLEUR DU JARDINIER (petit conte d’été pour un monde en perdition)

C’était un pays tout entier comme un immense jardin. Couvert de fleurs tellement belles et tellement exubérantes, que tous ceux qui passaient par là se demandaient comment cela était possible. Il devait y avoir un secret : une telle abondance de fleurs gorgées de vie, cela ne se voyait pas tous les jours. Et les passants se demandaient quel pouvait bien être le secret de ce jardin.

Le secret était tout simple : c’était un bonhomme de jardinier qui trottinait inlassablement dans les allées, avec un sourire rayonnant de bonté. Dès qu’on le voyait, on comprenait qu’il avait pour ses fleurs un immense amour. Il leur parlait, et sous sa parole les fleurs se penchaient, s’étiraient, s’épanouissaient et se mettaient comme lui à sourire. Certains prétendent même que les fleurs, parfois, parlaient au jardinier. Mais je n’ai jamais entendu ce qu’ils se disaient. Ça devait être unique, le dialogue entre le jardinier et ses fleurs. Lire la suite

GRAND ÂGE, NOUS VOICI …

« Grand âge, nous voici. Rendez-vous pris, et de longtemps, avec cette heure de grand sens. Le soir descend, et nous ramène avec nos prises de haute mer. Il est temps de brûler nos vieilles coques chargées d’algues ». (1)

Sans y penser, sans y prendre garde, inconscients devant le tic-tac de l’horloge, nous vieillissons de vingt-quatre heures par jour. Puis soudain, brusquement, le monde se rétrécit pour nous « du lit à la fenêtre / puis du lit au fauteuil / et puis du lit au lit » (2). Nous sommes devenus des vieux. Le prochain événement marquant de notre vie sera notre mort. Lire la suite

À UNE AMIE INCROYANTE (III) : Pourquoi le Mal et la souffrance ?

Dans nos conversations, tu revenais sans cesse à cet argument imparable : s’il y a un ‘’Dieu’’ créateur, si sa création est « toute bonne » comme l’affirme la Bible, pourquoi tant de maux et de souffrances sur terre ? ‘’Dieu’’ a-t-il créé Le Mal ? Et si ‘’Dieu’’ est amour, pourquoi tant de haines et de détresses ? Ce ‘’Dieu’’ nous a-t-il donc créés pour la souffrance ?  Lire la suite

À UNE AMIE INCROYANTE (II) : ‘’Dieu’’ a-t-il une identité ?

Lors de notre conversation, tu as reconnu qu’il y a bien eu une création de l’univers, un moment où, au sein du rien, a émergé quelque chose : notre monde, notre planète, nous et toi. Une création, et donc un créateur. Tu ne l’as pas admis spontanément, tant cette idée heurtait ta conviction profonde qu’il n’y a pas de dieu. Mais tu es scientifique et le dossier élaboré depuis plus d’un siècle par l’élite des savants mondiaux t’a convaincu – ce qui prouve ton honnêteté foncière.

Et tu as compris qu’il y avait une première approche, dans l’émerveillement silencieux devant la beauté de la création, de ce qu’on appelle communément ‘’Dieu’’. Mais alors tu posais la question : ce ‘’Dieu’’, qui est-il ? Quelle est son identité ? Lire la suite

À UNE AMIE INCROYANTE (I) – Y a-t-il un Dieu ?

Au fil de nos conversations tu m’as balancé des objections bien connues : « S’il y a un Dieu créateur, qui a créé ce Dieu ? » « Il y a trop de mal et de souffrances sur terre pour que je puise croire qu’un Dieu existe ». « Si Dieu sait tout, inutile de se fatiguer, tout est fixé d’avance ». « Dieu ? On raconte tant de choses sur lui, qui croire ? » – etc. Une succession de nœuds, qu’il va falloir démêler l’un après l’autre. Et d’abord, y a-t-il des « preuves » de l’existence de Dieu ? Lire la suite

RÉSISTANCE ET RÉSILIENCE : un tournant pour la France

Ils se sont d’abord appelé « Hébreux », puis « Juifs », puis « Israélites ». Mais après plus de 3.000 ans ils sont toujours là, et bien là. Avec la même conscience d’eux-mêmes, la même idéologie fondatrice (1). Les Grecs de Léonidas, les Romains de César, les Gaulois de Vercingétorix ont disparu, absorbés, fusionnés : comment se fait-il que ce peuple, l’un des plus petits au monde, ait pu survivre et prospérer tel qu’en lui-même jusqu’à nos jours ? Lire la suite

APOCALYPSE ?

« Vous allez entendre parler de guerre et de bruits de guerre : on se dressera nation contre nation, royaume contre royaume, et il y aura famines et bouleversements profonds (1). Les uns livreront les autres, beaucoup tomberont, tous se haïront. Alors viendra l’oppression et la mort. Malheur aux femmes qui seront enceintes pendant ces jours-là ! Priez pour que cela n’arrive pas en hiver, car la détresse sera immense, comme on n’en a encore jamais vu. Voilà, je vous ai prévenus. Avant cela on mangeait, on buvait, on se mariait, on faisait l’amour. On ne se doutait de rien… jusqu’à ce qu’arrive le cataclysme (2) ». Lire la suite

GETHSÉMANI AUJOURD’HUI

 

Au soir du 7 avril de l’an 30 un jeune rabbi juif accompagné de ses disciples se cachait à Gethsémani, plantation d’oliviers qui faisait face au Temple de Jérusalem. Comme les jours précédents, il espérait y passer la nuit.

Pourquoi tant de précautions ? Parce qu’il savait que ses ennemis voulaient « le supprimer » – c’est Luc qui apporte cette précision. « Le supprimer » : c’est son existence même qu’ils voulaient effacer de la terre. Dans leur esprit cet homme n’existait pas, n’aurait jamais dû exister. Il fallait le détruire totalement, méthodiquement, pour qu’il n’y en ait plus trace sur terre. Lire la suite

LA FIN DES ILLUSIONS

« I have a dream ! A bad dream ! » (1)

Dès son arrivée au pouvoir en 1933, Hitler obligea son armée à renaître « pour que l’Allemagne retrouve sa fierté perdue « . Dès son arrivée au pouvoir en 2000, Poutine obligea son armée à renaître « pour que la Russie retrouve sa fierté perdue ».

En 1938 Hitler, s’appuyant sur les nazis locaux, annexa les Sudètes au prétexte qu’ils étaient peuplés d’Allemands, puis envahit l’ensemble du territoire tchèque. En 2022, s’appuyant sur les séparatistes locaux, Poutine annexa le Dombass au prétexte qu’il était peuplé de Russes, puis envahit l’ensemble du territoire ukrainien. Lire la suite