CHRONIQUE DE LA FOLIE ORDINAIRE

Bibliothèque municipale de ma petite ville. On n’entre pas mais on peut demander ou rendre un livre à travers un guichet extérieur, à une employée masquée et gantée. Au-dessus du guichet, grande affiche : « Les livres rendus seront mis en quarantaine pendant dix jours ».

Vous avez bien lu : des livres, du papier, mis en quarantaine après avoir été lus.

Pauvres livres, victimes de la folie ordinaire !. (1)

Érasme, Éloge de la folie (1511) : « La folie blanchit ce nègre que je vois, crée ce monstre que je ne vois pas et fait de cette mouche un éléphant ».

Pour échapper à la psychose paranoïaque ambiante, l’auteur de ce blog part quelques temps au désert. Je répondrai à vos commentaires dès mon retour. Naviguez dans les 440 articles du blog, et surtout ne devenez pas fous !

                                                M.B., 22 mai 2020
 (1) on sait que sur un support sec à température ambiante, un virus ne survit pas plus de 3 ou 4 heures. Encore moins s’il fait chaud. Voyez les articles précédents, série « Le coronavirus et nous ».

 

8 réflexions au sujet de « CHRONIQUE DE LA FOLIE ORDINAIRE »

  1. Ju

    Cher Michel Benoit,
    J’ai terminé il y a quelques jours la lecture de votre ouvrage « dans le silence des oliviers ». Ce livre est indispensable ! « Prisonnier de Dieu » et « Bienvenue en Inde » sont des récits de vie passionnants. Dans votre roman sur les souvenirs de Jésus, on modifie en plus le point de vue que notre enfance française catholique avait construit pour nous sur le sujet ! Ce sont mes 3 lectures les plus impactantes de l’année. J’ai lu avec moins de plaisir Le secret du 13ème apôtre et la danse du mal, car j’ai moins aimé l’angle et le style; dommage car le contenu est tout aussi instructif. J’espère pouvoir bientôt me procurer « Jésus et ses héritiers » et « Dieu malgré lui ». Vos livres apportent vraiment quelque chose, et sur un sujet essentiel. C’est rare et précieux! Une vraie découverte, merci!

    Répondre
    1. Michelbenoît-mibe Auteur de l’article

      Allons, ma vie n’aura pas totalement été inutile !
      Dans « Le secret du 13° apôtre » et « La danse du Mal », j’ai voulu atteindre un public plus « populaire ». C’est réussi pour le premier, moins pour le second.
      Amicalement
      M.B.

      Répondre
    1. Michelbenoît-mibe Auteur de l’article

      Nièce informatique, sachez que le « désert » est à notre porte.
      Amitié non-virtuelle
      M.B.

      Répondre
  2. Etienne ANDRE

    Homme de santé publique, je n’ai pas toujours partagé vos précédentes analyses sur la vie « pas ordinaire » de ces derniers mois, et qui se poursuit. Mais la folie de certains se révèlent : mettre des livres en quarantaine … et pourquoi pas les poignées de portes ; croire que demain tout sera différent, en mieux. Ce qui m’a peut-être le plus marqué, dans le petit bout d’univers médical où j’exerce, est la folle fuite des uns ou l’engagement aveugle des autres devant les mesures à prendre pour trouver les bonnes réponses.
    Les personnalités se révèlent, les amis également.
    Aussi je vous comprends de vouloir poursuivre ailleurs, ce moment de recul ; mais ne transformez pas une distanciation physique en distanciation sociale ! Les moines de la Grande Chartreuse en Isère vivent dans un lieu appelé « Le désert » ; ils restent pourtant très proches de nous.

    Répondre
    1. Michelbenoît-mibe Auteur de l’article

      Oui, les grands événements sont des révélateurs. Entre 1939 et 44, une partie des Français s’est révélée lâche, collabo, cruelle, dénonciatrice. Les mêmes qui un peu avant partageaient l’apéro avec vous.
      N’ayez crainte, au « désert » on est très proche des autres.
      M.B.

      Répondre
  3. Jean-Marie

    Cher Michel

    A moins de 100 km de l’Oise ?

    :-)

    C’était bien ?

    Est-il possible de bénéficier de votre avis sur ce propos, SVP

    Être certain, en athée militant ou non, que l’Univers est le fruit du hasard,
    ce qui suppose déjà qu’il y ait eu plusieurs autres possibilités, c’est comme
    affirmer qu’un archer placé à un bout de cet Univers serait capable
    d’atteindre une cible d’un centimètre carré à son autre extrémité.
    (D’après l’astronome franco-vietnamien Trinh Xuan Thuan)

    http://www.dailymotion.com/video/x9aq6i_l-univers-une-creation-de-dieu_webcam

    Fidèlement

    Répondre
    1. Michelbenoît-mibe Auteur de l’article

      Oui, à 100 km à vol d’oiseau de mon domicile. Puisque quand on vit dans un asile de fous, pour avoir la paix il ne faut pas les contrarier.
      Quant à l’image de l’archer (Thuan), elle est parlante. Faite le calcul des probabilités de chacune des conditions nécessaires à la vie sur terre, et à nous dans la vie. Vous verrez qu’on est dans les 10 exposant -34. Cela emmerde fort les astrophysiciens, mais c’est comme ça.
      « Et  »Dieu » là-dedans ? » Vaste problème, mon cher, aurait dit De Gaulle.
      M.B.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>