Archives du mot-clé Fondamentalisme

CYCLE « LA CIVILISATION OCCIDENTALE » (II) : L’OCCIDENT AU PÉRIL DES MESSIANISMES. L’ISLAM… ET LES AUTRES.

 Nous nous sommes quittés (1) sur quelques constats. Le 1er d’ordre général : toutes les civilisations sont nées en même temps qu’une religion, qui produisait des valeurs communes et une culture commune. Sans valeurs, pas de civilisation. Le 2d plus particulier : peu de temps après sa mort,, la personne du Juif Jésus a été transformée en Messie. Nous avons vu que Jésus lui-même  avait refusé de son vivant ce titre de Messie. Comment donc, par la suite, ce titre a-t-il donné naissance à l’idéologie la plus meurtrière que l’humanité ait jamais connue : le messianisme ? Pour répondre à cette question, il nous faut remonter 3000 ans en arrière. Lire la suite

LA CIVILISATION OCCIDENTALE PEUT-ELLE MOURIR ? (I) L’Occident et le christianisme : triomphes et déclin

Depuis près d’un siècle, aux yeux de tous les observateurs, l’Occident connaît une crise sans équivalent dans sa longue histoire. Une crise économique, sociale et politique, qui cache en fait une incertitude de plus en plus perceptible sur son identité et sur sa civilisation. L’historien sait que sur notre planète, toutes les civilisations sont nées en même temps qu’une religion. Laquelle accompagnait cette naissance en produisant des valeurs communes, une culture commune et un art de vivre en commun. Voyez par exemple Sumer, la Mésopotamie, l’Égypte et la Grèce anciennes, les amérindiens, etc.

Lorsqu’une de ces religions s’étiolait, la civilisation qui s’était bâtie autour d’elle mourait. Ou bien… est-ce l’épuisement de la civilisation qui provoquait l’effacement de sa religion ? Quoi qu’il en soit, religions et civilisations ont toujours été intimement liées. « On ne peut pas regarder au fond de l’actualité si on ne regarde pas d’abord au fond de l’Histoire » (1). Aussi, pour mieux comprendre la crise qui frappe aujourd’hui l’Occident, je vous propose d’abord un survol de la religion qui lui est organiquement liée, le christianisme. Nous allons prendre un recul qui vous sera peut-être inhabituel : je ne suis pas ici pour répéter ce que vous savez déjà, mais pour vous inviter à interroger l’Histoire. Lire la suite

LA RECHERCHE SUR JÉSUS DÉRAPE : Christian Amphoux et le « grand n’importe-quoi »

 Au lendemain de sa mort, Jésus a été manipulé. On en a fait un messie et un dieu (ses disciples), puis un magicien venu d’un autre monde (les Gnostiques), un philosophe stoïque ou épicurien (les rationalistes), un anarchiste, féministe et premier des communistes (les politiques), un hippie altermondialiste (le new âge)… Jésus étant passé par toutes ces sauces au cours des siècles, on croyait avoir tout vu.

Eh bien, non ! On n’avait pas encore vu M. Christian Amphoux. Lire la suite

AU COMMENCEMENT, DIEU CRÉA (I) – mais pas d’un seul coup)

On sait maintenant que l’univers a commencé un jour. Mais qu’y avait-il avant ? Ou (ce qui revient au même) QUI a créé ce qui existe – et qui n’existait pas avant ? Lire la suite

LE RETOUR DES GUERRES DE RELIGION : comment en est-on arrivé là ? Quel avenir pour l’Occident ?

Dans l’Antiquité, plusieurs religions sont nées autour du bassin méditerranéen – d’abord en Égypte et à Babylone, puis en Grèce et dans l’Empire romain. Ces religions étaient polythéistes, et donc naturellement tolérantes : elles acceptaient sans mal de nouveaux dieux dans leur panthéon. Chez ces anciens empires, la religion ne jouait pas un rôle moteur. Certes, elle était garante de l’identité nationale, mais son emprise sur le déroulement de la vie politique était relativement secondaire.

Tout change avec l’apparition du monothéisme. Certains ont vu en lui l’origine de la sacralisation de la violence : je vous propose d’affiner cette analyse, en commençant par le peuple au sein duquel est né le monothéisme, le peuple hébreu. Lire la suite

JÉSUS, L’ENQUÊTE : le film de Jon Gunn

 Je suis allé voir le film Jésus, l’enquête par conscience professionnelle. N’est-ce pas un sujet sur lequel je travaille depuis 40 ans ? Et je ne suis resté jusqu’au bout que parce que j’avais payé ma place de cinéma. Mal parti, dites-vous ? Voyons pourquoi. Lire la suite

ATTENTATS DE PARIS : L’OCCIDENT AVEUGLE au messianisme apocalyptique

L’attentat le plus meurtrier jamais commis en France s’est produit vendredi 13 novembre 2015. Plus qu’un attentat c’est un acte de guerre, planifié militairement par des professionnels aguerris disposant de matériel et de moyens modernes.

Sommes-nous en guerre ?

J’entends des commentateurs affirmer depuis leur fauteuil qu’une guerre, ce sont forcément des États et leurs armées conventionnelles qui s’affrontent après une déclaration de guerre en bonne et due forme – comme  en 1914 ou en 1939. Ils ont 50 ans de retard, pendant lesquels le monde a radicalement a changé. Lire la suite

LES MUSULMANS DANS L’IMPASSE ? Pour une autre lecture du Coran.

En publiant Naissance du Coran au mois de mai dernier, je n’imaginais pas que ce petit livre serait à ce point rejoint par l’actualité. Ni que je vous résumerais aujourd’hui ces 140 pages qui synthétisent un siècle de recherche.

            L’islam est une religion sans autorité centrale, sans clergé hiérarchisé. Pas de pape ou de Dalaï-lama, pas de Conférence épiscopale, de Consistoire. Seulement des imams, autoproclamés ou désignés par une communauté qui peut les désavouer à tout instant.

            La seule autorité qui s’impose à tous les musulmans, pacifiques comme djihadistes, c’est le Coran et son Prophète. Il suffit de confesser le Prophète et de se soumettre au Coran pour devenir musulman.

            C’est pourquoi j’ai commencé, il y a dix ans, à étudier ce texte. Lire la suite

Les musulmans dans l’impasse (IV) : LE MYTHE DES ORIGINES

            Parmi les réactions aux événements de janvier, plusieurs voix musulmanes, et non des moindres (le Président égyptien Al-Sissi, Dalil Boubakeur, des intellectuels) se désolidarisent des djihadistes : leur islam n’est pas le vrai islam !, clament-ils avec une unanimité assourdissante. Mais alors, où trouve-t-on le ‘’vrai islam’’ ?

            L’une des réponses à cette question est que l’islam a été perverti par la tradition (les hadîths). Il faut donc revenir aux origines de l’islam, faire retour à sa source, le Prophète et son enseignement à lui. Lire la suite

MONTRER LE VISAGE DU PROPHÉTE : un tabou musulman ?

            Le Coran affirme que le Prophète n’est qu’un homme : « je suis un homme comme vous, à qui il a été révélé que votre Dieu est le Dieu unique » (1). Mais la tradition musulmane affirme n’avoir « jamais vu, ni avant ni après lui, quelqu’un comme lui. » Elle le décrit complaisamment comme un esprit supérieur, un mystique précoce, une âme juste, infaillible. Il est donc pour les croyants l’exemple par excellence, un idéal dont on doit tenter de s’approcher sans jamais pouvoir l’atteindre. Le Prophète est aux croyants ce que la langue du Coran est à l’arabe profane : inimitable.

            Telle est la légende. La réalité historique, patiemment dévoilée depuis un siècle par quelques chercheurs indépendants (2), est tout autre. Lire la suite