Archives du mot-clé prophète

À UNE AMIE INCROYANTE (II) : ‘’Dieu’’ a-t-il une identité ?

Lors de notre conversation, tu as reconnu qu’il y a bien eu une création de l’univers, un moment où, au sein du rien, a émergé quelque chose : notre monde, notre planète, nous et toi. Une création, et donc un créateur. Tu ne l’as pas admis spontanément, tant cette idée heurtait ta conviction profonde qu’il n’y a pas de dieu. Mais tu es scientifique et le dossier élaboré depuis plus d’un siècle par l’élite des savants mondiaux t’a convaincu – ce qui prouve ton honnêteté foncière.

Et tu as compris qu’il y avait une première approche, dans l’émerveillement silencieux devant la beauté de la création, de ce qu’on appelle communément ‘’Dieu’’. Mais alors tu posais la question : ce ‘’Dieu’’, qui est-il ? Quelle est son identité ? Lire la suite

À UNE AMIE INCROYANTE (I) – Y a-t-il un Dieu ?

Au fil de nos conversations tu m’as balancé des objections bien connues : « S’il y a un Dieu créateur, qui a créé ce Dieu ? » « Il y a trop de mal et de souffrances sur terre pour que je puise croire qu’un Dieu existe ». « Si Dieu sait tout, inutile de se fatiguer, tout est fixé d’avance ». « Dieu ? On raconte tant de choses sur lui, qui croire ? » – etc. Une succession de nœuds, qu’il va falloir démêler l’un après l’autre. Et d’abord, y a-t-il des « preuves » de l’existence de Dieu ? Lire la suite

‘’Dieu, la science, les preuves’’ (VI) : QUI EST DIEU ?

 

Nous l’avons vu, les récentes découvertes en cosmologie et biologie permettent de savoir qu’il y a eu un commencement à l’univers. Un instant T où l’espace, le temps et la matière ont existé à partir de rien. Puis une succession de réglages tellement nombreux et tellement fins, que l’existence de notre planète telle qu’elle est et de l’humanité pensante ne peuvent en aucun cas être attribués au hasard. À tout cela il y a eu une « cause première », comme l’appellent les philosophes. Lire la suite

M.Y. Bolloré & O. Bonnassies, DIEU, LA SCIENCE, LES PREUVES. (III). Quand la politique s’en mêle…

 

Dans l’article précédent, je citais la déclaration de M.Y. Bolloré lors de sa conférence du 20 novembre dernier, à propos de son livre Dieu, la science, les preuves : « Ce livre a un seul angle, disait-il, c’est-à-dire une seule méthode : la raison et la science… Nous ne parlerons ni de religion, ni de foi ». Et je signalais que les auteurs n’ont pas tenu parole, puisqu’ils font appel à la foi chrétienne pour conférer leur réalité historique à certains récits mythologiques de la Bible. Contrairement à leur affichage, ils mélangent la foi et la science pour prouver des thèses qui n’ont rien de scientifique. Alors se pose la question : en publiant ce livre, quelle a été leur intention réelle ? Lire la suite

CARICATURES DE MAHOMET : elles ne datent pas d’aujourd’hui !

 Très peu de temps après la mort de Mahomet (632), des textes ont vu le jour autour du bassin méditerranéen pour le critiquer ouvertement. Leurs auteurs ? Des moines, des membres du clergé, parfois des laïcs chrétiens, qui tous résistaient par la propagande à la conquête arabe qu’ils subissaient. Ils nous ont transmis des écrits polémiques engagés. Lire la suite

ISLAM ET RÉPUBLIQUE (Macron et le CFCM) : QU’EST-CE QUE L’ISLAM ?

L’islam est-il soluble dans la République ? Est-il franco-compatible ? Pourquoi le président de la République tarde-t-il tant à faire un discours sur cette question ? C’est sans doute qu’il partage les mensonges habituels sur les questions brûlantes que pose l’islam, abordées dans l’article précédent.

M. Macron a réuni le CFCM (1) pour lui demander : « Comment nos concitoyens dont la religion est l’islam peuvent-ils vivre tranquillement leur religion en respectant absolument toutes les lois de la République ? » Le lendemain, le CFCM répondait par une annonce qu’il prétendait « forte ». Dix points, parmi lesquels : « Chacun doit être libre de vivre sa foi dans le respect du cadre républicain » ou « il faut lever toute confusion entre pratique religieuse piétiste et radicalisation ».

Ce qui pose la vraie question, la question simple à laquelle personne ne veut répondre : qu’estce que la foi musulmane ? Qu’est-ce que sa pratique religieuse piétiste ? Et finalement, qu’est-ce que l’islam ? Lire la suite

LE CHRISTIANISME, L’ISLAM ET LA CIVILISATION OCCIDENTALE : trajectoires du passé, impasses du présent (Conférence aux Centraliens)

 Le christianisme est en crise profonde, et avec lui l’identité de l’Occident. De son côté, l’islam revient en force. Peut-on y voir plus clair dans leur histoire croisée ? Mieux comprendre, pour mieux réagir ? Lire la suite

Et si le Coran n’était pas né à La Mecque, et si Mahomet n’était pas un prophète ?

Un archéologue allemand dérobe dans la mosquée de Sanaa, au Yémen, un rouleau écrit en araméen, la langue des judéo-chrétiens des débuts du christianisme. Avant d’être arrêté à l’aéroport, il le confie à son assistant, lui demandant de l’emporter en Syrie, au monastère chrétien de Mar Moussa.

Frère Nil, de retour à Rome pour sa maîtrise en théologie, retrouve Anselm, un moine américain qui lui avait fait découvrir la personnalité de Jésus le Nazôréen. Ils font la connaissance de Georges, un jeune moine syrien. Avec lui, Nil découvre quelle est la véritable origine du Coran et décide d’approfondir ses recherches sur « Le choc des messianismes ».

La thèse du frère Nil alerte un prélat, maître des affaires secrètes du Vatican. Nil reçoit un message succinct : « Georges disparu » signé de Sarà, la sœur de Georges rappelé à Mar Moussa. Jointe par Internet, elle appelle Nil au secours. À contre cœur, il part et pénètre avec elle dans le chaudron bouillonnant de la Syrie, terre de tous les dangers. Sans se douter que depuis le Vatican le prélat, auteur du message, a mis deux tueurs à ses trousses. Lire la suite

CORAN, LES CHOSES BOUGENT (3) : Boualem Sansal, « 2084, la fin du monde »

            Quel écrivain peut-il se déclarer athée dans un pays musulman ? Se voir surveillé, inquiété, limogé, plusieurs fois censuré par ce pays, et pourtant ne pas s’exiler ? Rester là-bas, continuer à écrire malgré l’hostilité, le danger ?

            Ce pays c’est l’Algérie et cet écrivain c’est Boualem Sansal, l’auteur de 2084, la fin du monde (1).

            Un roman écrit dans une langue superbe, d’une richesse foisonnante – l’auteur a reçu en 2013 le Grand prix de la francophonie de l’Académie Française. Un humour de dérision subtil, et d’autant plus efficace. Ah, l’humour ! Qui permet seul de survivre dans un monde dominé par la Pensée Unique.

            Boualem Sansal ne s’en cache pas, il imite le 1984 de George Orwell. Mais le pastiche s’arrête là, puisqu’il applique le procédé d’Orwell non plus à une dictature quelconque mais à l’islam, et à sa nature totalitaire.

            J’imagine qu’il a lu les chercheurs qui, depuis un siècle, déconstruisent la légende musulmane, chercheurs dont Naissance du Coran propose une synthèse. Leurs travaux érudits, il en fait une fiction, codée de façon transparente : remplacez Yölah par Allah, Abi par Muhammad, le Gkabul par le Coran, l’abilangue par sa langue, l’abistan par l’islam, la Kiiba par la Kaaba de La Mecque, la Juste fraternité par le califat, etc… En voici quelques extraits, dans lesquels mes lecteurs retrouveront l’essentiel de Naissance du Coran  (2). Lire la suite